Les ATSEM : la lutte continue

Soutenues par les parents d’élèves, une intersyndicale : SNUIpp FSU SEUsa Sud solidaires FO et CGT, les ATSEM de la ville de Chambéry se battent depuis février 2018 pour défendre le droit des enfants à bénéficier des services d’une ATSEM par classe maternelle.

Pour la ville, il s’agit d’économiser 16 postes ou 9 équivalent temps plein. Une variable d’ajustement comme une autre pour la majorité (LR) en place du maire qui reste sourde aux nombreuses protestions et démarches : lettre ouverte des parents, manifestations, …

De telles décisions politiques font du Service public, des femmes et des enfants les premières victimes.

Pour la CGT, cela est inacceptable.

Communiqué de presse de l’intersyndicale.

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *